retour

Actualités

25.10.2019

La Confédération rectifie les erreurs dans la mise en oeuvre de l'obligation d'annoncer les emplois vacants

De nombreux emplois dans l'hôtellerie-restauration doivent à tort être signalés à l'ORP. La nouvelle nomenclature suisse des professions CH-ISCO-19 apporte enfin une solution. Toutefois, l'obligation d'annoncer les emplois vacants reste un monstre de bureaucratie.


L'actuelle nomenclature professionnelle SBN 2000 ne fait pas de distinction entre travailleurs qualifiés et auxiliaires. Par conséquent, l'hôtellerie-restauration doit annoncer des emplois pour lesquels il y a une pénurie de travailleurs qualifiés. Cela va changer avec la CH-ISCO-19. Celle-ci établit désormais une distinction entre les aide-cuisiniers, les aides de cuisine, les cuisiniers et les chefs de cuisine, alors que ces professions sont actuellement regroupées sous le nom de personnel de cuisine. Sur la base de la nouvelle structure, la plupart des types de professions de l'hôtellerie-restauration ne seront plus soumis à l'obligation d'annoncer à partir de 2020, même si le seuil de chômage passe de 8% à 5%.

 

Voir le communiqué de presse de GastroSuisse :